6e école d'été d'histoire économique

 

L’organisation du travail aux époques médiévale et moderne

28-30 août 2017
Suse (Piémont, Italie)

 

 

Organisation

Les institutions partenaires sont l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, l’Université de Toulouse 2 Jean-Jaurès, l’EPHE, les Archives Nationales (Paris) et le CNRS.

 

Les laboratoires impliqués sont le LAMOP (UMR 8589, Paris 1/CNRS), SAPRAT (EA 4116 EPHE), FRAMESPA (UMR 5136, Toulouse 2/CNRS), l’IDHES (UMR 8533 Paris 1/CNRS).

 

La manifestation reçoit également l’appui financier du LabEx HASTEC,  ainsi que celui de l'IGPDE (Institut de la gestion publique et du développement économique). Cette manifestation se déroulera sous le patronage de l’Association française d’histoire économique (AFHé).

Date limite de candidature : 22 mai 2017

 

Présentation
La 6e école d’été d’histoire économique, qui se réunira à Suse (Piémont, Italie), les 28, 29 et 30 août 2017, aura comme thème « l’organisation du travail aux époque médiévale et moderne ». Cette thématique permettra de poursuivre et d’approfondir celles qui ont été développées les années précédentes (la valeur des choses, la pauvreté, les biens communs, les moyens de paiement, la qualité). Si le travail implique une action sur la matière, son organisation implique une réflexion sur la propriété des choses, le rapport au temps, la discipline, le contrôle et les savoir-faire. Elle nécessite aussi, de la part des gouvernants une information qui rende possible une réflexion sur l’état de la vie économique ainsi que sur l’ensemble des conflits traversant la société afin de pouvoir élaborer des dispositifs juridiques et pratiques qui implique la constitution d’un savoir particulier. Elle met enfin en cause les questions d’apprentissage technique et de maîtrise des savoir-faire, dans des contextes qui mettent parfois en opposition des systèmes rivaux.

Elle rassemblera des chercheurs, des enseignants-chercheurs, des chercheurs postdoctoraux, et des doctorants de toutes nationalités. Des places sont disponibles pour des doctorants/postdoctorants. L’organisation prendra en charge l’essentiel de leurs frais de déplacement et l'intégralité de leurs frais de séjour à Suse.

Les dossiers doivent être envoyés avant le 22 mai 2017 à emmanuel.huertas@univ-tlse2.fr

>>> Renseignements complets et programme scientifique