Zinaida GEYLIKMAN

Sujet de thèse

L’évolution sémantique en ancien français : le cas des dénominations féodales

 

Sous la direction de :

Joëlle Ducos

 

Formation

Depuis octobre 2013 : Doctorat en cours de préparation, Ecole Pratique des Hautes Etudes, sous la direction de Madame le Professeur Joëlle DUCOS.

Sujet : L'évolution sémantique en français médiéval : le cas des dénominations féodales. École doctorale 462, équipe Saprat.

 

2012-2013 : Master 2, Université Paris IV Sorbonne, spécialité « Langue française »,
finalité « Recherche », mention très bien.

Sujet : Le subtantif baron en ancien français : prolégomènes d'une étude sémantique. Direction : Madame le Professeur Joëlle DUCOS.

 

2011-2012 : Master 1, Université Paris IV Sorbonne, spécialité « Langue française », finalité « Recherche », mention très bien.

Sujet : Le sémantisme large du lexique féodal dans la Chanson de Roland et la Chanson de Guillaume. Direction : Madame le Professeur Joëlle DUCOS.

 

Février-Juin 2010: Université Paris-Ouest Nanterre la Défense, II semestre de L3, filière « Lettres modernes », dans le cadre d'un accord bilatéral avec l'Université d'Etat de Saint-Pétersbourg.

 

2007-2011 : Equivalent de la Licence française (4 ans d'études universitaires), Université d'Etat de Saint-Pétersbourg, Russie, mention « Traduction et Interprétation », spécialité « Langue française », mention excellent.

 

Juin 2007 : Equivalent du Baccalauréat français (diplôme d'études secondaires), lycée №155 de Saint-Pétersbourg, mention excellent.

 

Expérience professionnelle

Février-Mai 2011 : Professeur de français à l'Institut français de Saint-Pétersbourg

Cours de français : niveau 3

Cours de français : approfondissement - grammaire

 

Communications

20 juillet 2016 : « Les bacheliers legers en français médiéval : une étude sémantique du figement »

XXVIIIe Congrès International de Linguistique et Philologie Romane, Rome.

 

7 avril 2016 : « Tu parli como ber : le destin de la forme monosyllabique du substantif baron dans la Geste francor »

4e colloque « Repenser l'histoire du français », Ludwig-Maximilians-Universität, Munich.

 

11 mars 2016 : « Le sémantisme de chevalier en français médiéval : évolution ou variation entre les genres ?»

Journée d'étude « Le français médiéval : quel(s) rythme(s) d'évolution ? », Université Paris-Sorbonne – EPHE, Paris.

 

17 janvier 2014 : « Des pratiques aux savoirs : les difficultés de la sémantique diachronique »

Journée d'études doctorales de l'équipe SAPRAT, EPHE, Paris.

 

17 juillet 2013 : « Le sémantisme large dans la Chanson de Roland », poster.

XXVIIe Congrès International de Linguistique et Philologie Romane, Nancy.

 

11 avril 2013 : (en russe) « Le sémantisme du substantif baron dans les chansons de geste françaises médiévales au XI- XII siècles»

XVIe Colloque International des étudiants en philologie et linguistique, Saint-Pétersbourg.

 

Interventions

02 avril 2015 : « Bachelier dans la littérature féodale:jeune au sens social ? »

Séminaire de Mme le Professeur Joëlle DUCOS, EPHE.

 

17 février 2015 : « La différenciation des formes monosyllabiques et bisyllabiques du subtantif baron dans les textes épiques tardifs »

Séance de Reverdie, Atelier de langue française médiévale.

 

09 janvier 2014 : « L'évolution sémantique en français médiéval : le cas de quelques dénominations féodales »

Séminaire du GEHLF, Université Paris IV Sorbonne.

 

Publications

GEYLIKMAN Zinaida (2014), « Le sémantisme large dans la Chanson de Roland : le cas du substantif baron » dans Actes du XXVII Congrès International de Linguistique et Philologie Romanes (Nancy, 15-20 juillet 2013). Section 7 : Sémantique ed.Jacques François/Emilio Ridruejo Alonso/Heidi Siller-Runggaldier, Nancy ;

 

ГЕЙЛИКМАН Зинаида (2015), «Дифференциация форм ber и baron в истории развития эпического жанра средневековой французской литературы», Древняя и Новая Романия, выпуск 14, СПб, изд-во СПбГУ, сс.26-48 (trad.du russe GEYLIKMAN Zinaida (2015), « La différenciation des formes ber et baron dans l'histoire du genre épique de la littérature française médiévale » dans Ancienne et Nouvelle Romania, volume 14, Saint-Pétersbourg, PU de l'Université d'Etat de Saint-Pétersbourg, p.26-48).

 

Activités de recherche

Mars 2016 : Co-organisatrice d’une journée d’étude.

« Le français médiéval : quel(s) rythme(s) d’évolution ? »

 

Depuis septembre 2015 : co-organisatrice de l’atelier mensuel de langue française médiévale, Reverdie.

 

Avril 2014 : co-organisatrice du Séminaire Transversal de l'Ecole doctorale de l'EPHE.